21.07

CSIO Mannheim : Kevin Staut "Meilleur cavalier du concours"

Le week-end dernier, Kevin Staut concourait à Mannheim, à l’endroit même où il disputait ses premiers Championnats d’Europe Seniors, en 2007. Le concours se déroula plutôt bien et vint mettre fin à cette longue série de concours malheureux.



Kevin Staut, qui s’avoue plus que satisfait de son week-end, nous livre ses impressions : « Le CSIO de Mannheim s’est vraiment très bien déroulé. Cela faisait plusieurs semaines que je réalisais des performances plutôt moyennes. Cette mauvaise période semble désormais derrière moi, mais il faut que je reste vigilant. Je ne dois pas me reposer sur les résultats d’un week-end. Les Championnats d’Europe arrivent à grands pas, je me dois donc d’être le plus régulier possible si je veux faire partie de l’équipe qui se rendra à Aachen.



Pour en revenir à Mannheim, j’avais emmené quatre chevaux, dont Unna de Kerglenn, avec qui j’effectuais mes premiers parcours en concours. Elle était engagée dans les épreuves réservées aux chevaux de 7 et 8 ans. Cette première sortie s’avère concluante, puisque qu’elle réalise deux sans-fautes sur trois parcours, se qualifie pour le barrage du Grand Prix des jeunes chevaux et termine ainsi 5ème de cette épreuve. Je suis vraiment content d’elle. Unna s’est montrée très à l’aise en piste, même si elle commence à avoir pas mal d’expérience en concours. Nous nous connaissons depuis peu, mais nous nous sommes très bien adaptés l’un à l’autre. Unna est une jument très concours. Elle a de la force, du sang, mais sait rester concentrée et aux ordres en piste. C’est important qu’un cheval possède ces qualités pour aller faire du concours. Ce qu’elle a montré ce week-end est très encourageant pour la suite. Je la monterai à nouveau à Dinard, du 30 juillet au 2 août, toujours dans les épreuves réservées aux jeunes chevaux.



Mannheim était également l’occasion pour moi de ressortir Qurack, que j’avais laissé souffler quelques semaines après le Rolex Grand Slam d’Aachen. Qurack a une nouvelle fois été exceptionnel. C’est fou comme il a progressé depuis le début de la saison. A Mannheim, il a disputé le Prix d’Europe à l’issu duquel il termine 8ème, ainsi que le Grand Prix, où il se classe 7ème. Nous commettons à chaque fois une petite faute au barrage. C’est sur ce point qu’il faut que je travaille avec lui. Nous devons arriver à tenir un rythme soutenu du début à la fin de notre barrage, tout en conservant une bonne qualité de saut. Il ne manque pas grand chose !



Pour ne pas rester sur les mauvaises performances d’Estoril, Sunday Top était également du voyage en Allemagne. Tout est rentré dans l’ordre puisque Sunday effectue vraiment un bon concours. Elle commet une faute dans la 1,45 m du premier jour, mais prend ensuite la 10ème place, puis la 7ème place des deux autres épreuves à 1,45 m du week-end. Je suis rassuré. Ce type d’épreuves semble bien lui convenir donc nous allons poursuivre dans cette optique pour les prochains concours.



Quatrième cheval engagé ce week-end, Rêveur était prévu pour disputer la Coupe des Nations. Il effectua une épreuve préparatoire le 1er jour, avant de prendre part à l’épreuve par équipes qui se disputait samedi après-midi. Dans cette dernière, Rêveur est sans-faute dans la première manche. Au second tour, nous commettons une faute sur la rivière. Même si cela n’aurait rien changé au classement final, je m’en veux d’avoir commis cette faute. Je suis en revanche ravi d’avoir pu partager cette expérience avec ces coéquipiers. Nous n’avons pas eu beaucoup l’occasion de monter en Coupe des Nations ensemble, même si je faisais déjà équipe avec Nicolas et Jérôme à La Baule. Pour Matthieu, c’était la première fois. C’est plaisant et enrichissant de faire équipe avec de nouveaux cavaliers.



Ce concours m’a reboosté. En prime, je termine "meilleur cavalier du concours", grâce à tous ces bons résultats. La machine est relancée, toute l’équipe est super motivée,… nous attendons les prochaines échéances avec impatience. Nous débuterons par Londres, dès vendredi."